Le nouveau roman de  Mohamed Baligh Turki “L’Exil au Temple des étrangers”

193

                                                                   Le nouveau roman de  Mohamed Baligh Turki “L’Exil au Temple des étrangers” Par: Tounès Thabet, poétesse

                    La couverture du livre “L’Exil au Temple des étrangers

Une plume que “Mohamed Baligh Turki” plonge dans la chair vivace, des mots de tous les jours, ce parler vrai, palpitant de vie et les mots domptés, choisis avec le soin d’être percutants

Ce récit a été  précédé  d’autres récits tels que ” L’amour au temps de la honte”

Sujets tabous, dépoussiérés, révélés, reconnus, dévoilés, sortis de l’ombre de la bonne pensance, du correctement correct, de cette littérature éthérée qui ne touche jamais à l’essentiel, qui se grime sous le masque du savoir-vivre, quand il se cache sous le voile de l’hypocrisie

 Bas les masques ! “Mohamed Baligh Turki” dévoile les vérités amères, le jeu social, les secrets lourds de culpabilité et de mensonges, les bas-fonds immondes, les faux-semblants, ce qu’on s’ingénie à cacher pour paraître plus blanc que blanc, ce paraître  qui fausse les relations humaines, les dégrade, les macule du sang des culpabilités honteuses

Un réquisitoire contre toutes les déviances, les préjugés, les idées toutes faites, ce mal qui nous ronge qu’est le secret, la honte, la comédie qui tue, le massacre devenu idole, le pouvoir qui écrase et ceux qui se taisent et s’agenouillent, le règne de l’arbitraire et de la violence

  Une plume qui met à nu les coupables, ceux qui ont renié leur humanité et sali un monde qui rêve de retrouver son innocence, son sens, sa part de lumière, d’humain, son rêve de Beau, d’amour, de sérénité, de spiritualité, sa part de merveilleux car, il est des fulgurances d’écriture même au fin fond des tragédies

للاطلاع على المزيد من مقالت الرأي الثقافية زر موقع ثقافتنا

التعليقات مغلقة.

consequat. elementum Curabitur sed suscipit dolor commodo porta. nunc dolor. at odio